Cystite ou Brûlure mictionnelle isolée chez la femme – Symptômes et traitement

Cystite infection urinaire chez la femmeToute femme vivant une vie sexuelle active a connu au moins une fois dans sa vie des brûlures mictionnelles très gênantes en rapport avec une infection urinaire. Et le terme « isolée » traduit l’absence de fièvre et ou de douleur lombaire qui orientent  vers une infection rénale dite pyélonéphrite et l’absence d’une pyurie (urines troubles) qui oriente vers une infection à Chlamydiae.

1.Qu’est ce que peut cacher des brûlures mictionnelles isolées ?

Lorsque la femme rapporte soudainement des besoins trop fréquents d’uriner dits pollakiurie surtout pendant la nuit «nocturne » avec émission douloureuse de petites gouttes d’urine associée parfois à quelques goûtes de sang sans notion de fièvre ni douleur lombaire, elle souffre cliniquement d’une cystite aiguë simple.

2. C’est quoi une cystite aigue simple ?

La cystite aiguë simple est une infection urinaire aiguë de la vessie non ascendante qui touche essentiellement la femme adulte, non enceinte et n’ayant aucune maladie ni anomalie des voies urinaires.

3. Causes de la cystite aigue ?brulure mictionnelle

  • Hygiène intime défectueuse ou excès d’hygiène.
  • Trouble digestif soit diarrhées ou constipation : peut provoquer un déséquilibre au sein des bactéries qui colonisent le tube digestif.
  • Rapport sexuel : au cours du quel on peut avoir une contamination du méat urétral (très proche du vagin selon l’anatomie de l’appareil uro-génital chez la femme) par les bactéries du vagin.

4. Comment traiter la cystite aigue simple ?

Le traitement de la cystite aiguë simple est efficace et de courte durée et il est à base d’antibiotique de la voie urinaire à savoir les Fluoroquinolones par voie orale (Ciprofloxacine, Ofloxacine) pendant 3 à 5 jours étant contre indiqué en cas de  grossesse.

5. Comment prévenir la cystite aigue simple ?

  • Boire abondamment de l’eau > 1,5 L/j
  • Uriner après chaque rapport sexuel (miction post-coïtale)
  • Bonne hygiène et toilette intime d’avant en arrière

6. Quelles sont les complications de la cystite aigues simple ?

  • La récidive : la répétition d’autre épisode de cystite nécessitant alors un examen cytobactériologique des urines «ECBU» à la recherche du germe responsable.
  • La pyélonéphrite aiguë qu’on suspecte dès l’apparition de la fièvre et de la douleur lombaire et qui nécessite une prise en charge médicale particulière.

Finalement, toute épisode de brûlure mictionnelle isolée chez une femme non enceinte doit être prise au sérieux afin de la traiter efficacement et précocement pour éviter toute éventuelle complication et n’oublier pas de la prévenir afin d’éviter toute récidive.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *