Leucorrhées ou pertes vaginales : causes, diagnostic et traitement – إفرازات المهبل البيضاء و البنية

Les leucorrhées ou les pertes blanches vaginales se définissent par un écoulement non sanglant provenant de l’appareil génital de la femme.

1. Types de pertes vaginales :pertes blanches

On distingue 2 types de pertes vaginales :

  • Les pertes physiologiques : ce sont des pertes dites « normales » sous forme de glaire cervicale «col utérin » translucide ou transparente inodore ayant comme rôle l’auto-nettoyage de la cavité utérine. La quantité de ces pertes augmente au milieu du cycle. (Pertes Blanches)
  • Les pertes pathologiques : ce sont des pertes d’aspect anormal s’associant à des signes tels : prurit ou démangeaison, brûlures… La quantité de ces pertes ne varie pas au cours du cycle.

2. Causes et diagnostic des leucorrhées :

Les causes des leucorrhées pathologiques se répartissent en vaginite, endocervicite, endométrites et salpingites.

  • Les vaginites regroupent les candidoses vaginales, les vaginoses bactériennes, et les vaginites à Trichomonas Vaginalis :
    • Candidose vaginale est due à un saprophyte (mycose) augmentant l’acidité vaginale et elle est diagnostiquée cliniquement par un écoulement blanc avec prurit aigu, des grumeaux (caillebottés et épais), brûlure vulvaire, dyspareunie et ou dysurie. Les facteurs de risque de la candidose : diabète mal contrôlé, immunodépression, grossesse, antibiotiques, corticoïdes, hygiène intime inadapté ou exagérée, la macération favorisée par pantalons serrées, piscine…pertes blanches
    • Vaginose bactérienne est due à des anaérobies et la Gardnerella vaginalis vivant dans un milieu alcalin et elle se manifeste cliniquement par des leucorrhées abondantes, grisâtres, malodorantes (odeur de poisson) sans prurit ni douleur.
    • Vaginite à Trichomonas Vaginalis est due à une infection sexuellement transmissible et elle se manifeste par des leucorrhées jaunâtres ou verdâtres avec odeur du plâtre frais, prurit, dyspareunie et dysurie.
  • Les endocervictes sont dues aux germes : gonocoque,chlamydiae et elles se manifestent par leucorrhées muco-purulentes.
  • Les endométrites et les salpingites se sont caractérisées par des leucorrhées louches et douleur pelvienne (bas ventre).

3. Principes du traitement :

  • Candidose vaginale : toilette vaginale par savon alcalin ou neutre (Saforelle*, Biosept 7,5*), traitement antifongique à base de Fluconazole local et général.
  • Vaginose bactérienne : toilette intime par savon acide (Cystéal*, Biosept 5,5*), traitement général à base de Métronidazole prise unique (Flagyl * 4g en une seule prise) pour la malade et son partenaire.
  • Vaginite à Trichomonas : même traitement que la vaginose bactérienne
  • Les endométrites, endocervicites et les salpingites nécessitent une prise en charge hospitalière et une antibiothérapie intraveineuse avec toujours le traitement du partenaire.

Finalement, toute perte vaginale d’aspect anormal, portant une odeur quelconque, associé à d’autres signes, nécessite une consultation médicale obligatoire et urgente pour une prise en charge précoce.

Autres mots clés :

  • Pertes blanches
  • Pertes marrons
  • pertes vaginales
  • pertes brunes
  • Leucorrhées grossesse
  • leucorrhées physiologiques

One comment

  1. Psykokwakiste29 aofbt 2012Salut ! Etant donne9 que la rentre9e des classes arhopcpe, et que c est aussi une pe9riode e0 laquelle les se9ries e0 succe8s reprennent de plus bel (notamment Vampire Diaries ou Gossip Girl), l e9quipe a de9cide9 d atteindre afin de ne pas subir de perte d audience ! C est triste pour nous, mais au moins e7a nous laisse en suspens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *