Maladie de Crohn – symptômes et traitement

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) qui peut toucher tout le tube digestif de la bouche jusqu’à l’anus à l’opposé de la rectocolite hémorragique(RCH) qui n’atteint que l’extrémité distale du tube digestif c’est-à-dire le rectum et/ou le colon, jamais l’intestin grêle et l’œsophage.

  1. Qui est touché par la maladie de Crohn?
    • Elle touche essentiellement le sujet âgé de 20 ans à 30 ans mais l’enfant n’est pas épargné.
  2. Quelle est la cause de la maladie de Crohn ?
    • Cette maladie est d’origine inconnue mais le tabagisme est un facteur de risque incriminé fortement dans sa genèse.
    • Elle n’est pas ni contagieuse ni héréditaire.
  3. Quels sont les symptômes de la maladie de Crohn ?Douleurs abdominales et maladie de Crohn
    • Signes digestifs : douleurs abdominales, diarrhées chroniques, rarement des périodes de constipation avec ou sans émission glairo-sanglante, atteinte de la muqueuse intestinale à type de fissures, abcès
    • Signes généraux : amaigrissement, fatigue, fièvre
    • Signes extra-digestifs : articulaires (douleurs articulaire), oculaires (uvéite), rénaux (calcul) et cutanéomuqueux (aphtes buccau)
  4. Quelle est la gravité de la maladie de Crohn ?
    • La gravité de cette maladie réside dans son évolution en poussées fréquentes, sa récidive et dans ses complications graves à savoir l’occlusion intestinale, (constipation, vomissements fécaloïdes), abcès, ulcère, fistule dont le traitement est chirurgical.
    • La maladie de Crohn a un risque légère de se transformer en cancer du colon.
    • En cas de grossesse, la maladie de Crohn, en poussées, accroît le risque d’avortement spontané chez la femme enceinte.
  5. Comment diagnostiquer la maladie ?
    • En dehors des signes rapportés par le malade, la maladie se fait diagnostiquée par un examen radiologique à type de coloscopie, endoscopie digestive à la recherche des lésions de la muqueuse intestinale et un examen biologique à la recherche des signes inflammatoires
  6. Comment traiter la maladie de Crohn ?
    • Pour les poussées, le traitement est à base des anti-inflammatoires, des dérivés salicylés dans les poussées modérées et des corticoïdes dans les poussées sévères
    • Arrêt du tabac
    • Pas de régime alimentaire, il faut s’alimenter normalement.

Finalement, la maladie de Crohn est une maladie qui nécessite un diagnostic précoce, un suivi régulier par votre médecin pour guetter son évolution, l’efficacité du traitement et les effets secondaires de celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *